Le Voyage de Frank

2010

Les Canadiens partagent le même territoire que les Amérindiens depuis plus de 400 ans. Pourtant, très peu visitent les réserves et ils ne connaissent des Premières Nations que très peu de chose de leur vie quotidienne, en dehors des statistiques sur les problèmes sociaux ou des images folkloriques.

Voici une de ces histoires. Celles de Frank, un artiste algonquin. Ayant vécu une vie de souffrance, de violence et de toxicomanie, il poursuit sa route vers la guérison de l’âme, par l’expression de son art. Il a partagé son histoire avec moi, afin de vous la faire connaître. De vous faire entrer un peu dans la vie d’un Anishnabe.

Mention: Finaliste aux Grands Prix du Journalisme Indépendant 2012

2014

Frank va beaucoup mieux. Il a suivi un traitement de réadaptation immédiatement après le film et n’a pas consommé de cocaïne pendant un an. Il a repris les rênes de sa carrière d’artiste-peintre et sculpteur. Mais ses démons sont venus le hanter en novembre 2011, mais au bout de deux semaines, il s’est ressaisi. Depuis, il a une compagne, produit et expose un peu partout au Canada et il voyage, juste pour le plaisir de savourer la chance qu’il a d’être en vie.

Marc-André Pauzé
Marc-André Pauzé est un reporter photographe primé, artiste-voyageur et auteur, qui s’est donné une mission, celle d’explorer, documenter et raconter l’humain par la photographie documentaire et le croquis, afin d’informer, mais aussi pour rendre hommage et ne pas oublier. Il a ramené de ses voyages une grande quantité de récits et d’images. Il nous raconte l’histoire de l’action humaine à l’aide de son oeil, son coeur, sa plume et sa caméra.

3 Responses to “Le Voyage de Frank

  • Bonjour Frank, j’ai lu le témoignage que tu as fait sur dix ans de ta vie et je suis heureuse que tu t’en es sorti. Lorsque l’on rencontre l’amour ca nous aide beaucoup mais dans notre solitude c’est la passion des arts que vient a la rescousse. Je suis artiste-peintre et sculpteure dans le bois moi-aussi .Je remplie mes journées à créer pour ne pas succomber à ma solitude.et je ne cesse de trouver quelque chose à faire et finalement je réussi à ne pas m’ennuyer. Je t’encourage à continuer à donner ce goût de vivre par l’exemple que tu nous laisses. Je suis Amérindienne et je veux connaître la vie que mes ancêtres nous ont laissé en héritage. J’ai une fierté qui vient de ces racines que mon père m’a laissée dans le sang. (Je suis fière d’être Amérindienne et de le ressentir au plus profond de moi.) Réjeanne Vincent

    • marcpauze
      4 years ago

      Bonjour Réjeanne

      Je vais transmettre votre commentaire à Frank. Il en sera surement très heureux.

      Merci pour lui.

      Marc-André

  • Mélanie-Rose Cantin
    3 months ago

    C’est un très beau témoignage! Merci Frank et Marc-André!

Leave a Reply

%d bloggers like this: