Rencontre avec un Capitaine du St-Laurent

English summary: A meeting with a ferry captain on the St-Lawrence river who has been a sailor for 40 years.

Medias & Clients: If you are interested in this story/reportage, contact me.

~~~~~~

Enlarge

20131027-Fleuve-St-Laurent-Canada-130423.BWlowres
Le Capitaine Belley

En traversant de Rivière-du-Loup vers St-Siméon, j’ai rencontré le Capitaine Belley, un marin depuis 40 ans et capitaine sur le traversier depuis le début des années 2000.

“J’ai commencé comme moussaillon et j’ai gravi les échelons jusqu’à Capitaine.”

Il est aidé dans sa tâche par l’officer à la barre, Richard Lévesque, qui manoeuvrait à la main pour passer un passage délicat près de l’Île-Aux-Lièvres, et par le Second Officer de pont Guillaume Pouliot, qui a gradué de l’école maritime de Rimouski.

“Tous les vieux marins comme monsieur Lévesque et moi, avons fait toutes sortes de travail en mer. Nous allions faire du remplacement sur les cargos internationaux quand ils arrivaient dans le Golfe du St-Laurent, près de Terre-Neuve. Lévesque a déjà été demandé pour un remplacement de deux semaines et finalement, il est resté en mer cinq mois, de me raconter Belley sous le regard amusé de son vieux complice.”

Les deux hommes riaient de bon coeur à la pensée de ces souvenirs tandis que Pouliot les regardait avec de l’admiration dans les yeux. Il espère devenir capitaine aussi, lorsque Belley prendra sa retraite.

“Je dois tout d’abord accumuler des heures en mer, puis passer d’autres examens, mais c’est réellement ce que je veux être. Capitaine.”

La tradition de marin remonte aux début de la colonie dans cette partie du pays. Et en regardant ce jeune officier, elle n’est pas à la veille de s’éteindre.

Enlarge

20131027-Fleuve-St-Laurent-Canada-125530.BWlowres
Le Second Officer de pont, Guillaume Pouliot.

Marc-André Pauzé
Marc-André Pauzé est un reporter photographe primé, artiste-voyageur et auteur, qui s’est donné une mission, celle d’explorer, documenter et raconter l’humain par la photographie documentaire et le croquis, afin d’informer, mais aussi pour rendre hommage et ne pas oublier. Il a ramené de ses voyages une grande quantité de récits et d’images. Il nous raconte l’histoire de l’action humaine à l’aide de son oeil, son coeur, sa plume et sa caméra.

Leave a Reply

%d bloggers like this: